Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de chezmel
  • : Bienvenue sur mon blog, je m’appelle Mélanie, 46 ans. Je vous partage mes passions tels que le scrap, la broderie, des DIY, la cuisine, mes voyages. Merci d'avoir pris le temps de visiter mon blog. Restez connecté en vous abonnant, commentez ça fait toujours plaisir. Je répondrais à toutes vos questions.
  • Contact

Profil

  • chezmel
  • je brode depuis 2002 et confectionne des carte depuis mai 2007
 
 je suis assistante maternelle
  • je brode depuis 2002 et confectionne des carte depuis mai 2007 je suis assistante maternelle

Ma chaîne youtube

Recherche

Compteur

<!-- vbr.fr Compteur gratuit //--><table border='0' cellpadding='0' cellspacing='0' style='position:relative; font-size:4px; display:inline;'><tr><td colspan='2'><a href='http://www.vbr.fr' id='cptx' target='_blank' title='compteur web'><img src='http://www.vbr.fr/images/chargement.gif' title='compteur' width='80' height='20' border='0'></a></td></tr><tr><td><script SRC='http://www.vbr.fr/jsClient_2.asp?xid=D9BD02EF-A73C-4230-8024-27E460629372&cpt=cpt12&u=20&zwidth=5&nbdepart=0&s=1'></script></td><td><font color='#B9B9B9'><u>Partenaires : </u></font><a href='http://www.lyad.com' title='rencontre' target='_blank'><font color='#B9B9B9'>rencontre</font></a> - <a href='http://www.immobilier.fr' title='immobilier' target='_blank'><font color='#B9B9B9'>immobilier</font></a></td></tr></table>

Depuis le 3 janvier 2008
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 08:58

Du 17 au 21 juin 2011, c'était la fâte de la brioche à Montfermeil. Un petit tour s'y imposait pour les enfants biensûre.

 

 

Audray et Rémy se sont bien amusés. De nouveaux manèges se sont installés.

 

 

 

 

fete_brioche_1.jpg

 

 

fete_brioche_2.jpg

 

 

C'est le jeu des bulles dans l'eau. Pour faire avancée les bulles il faut marcher à 4 pattes.

 

 

 

A l'année prochaine pour de nouvelles aventures.

 

 

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 16:05

Samedi dernier, je suis allée en famille,  voir le son et lumière de montfermeil qui se déroule au château des Cèdres. Nous avons mangés dans le parc arborétum Jean Valjean, pour un repas champêtre.

 

 

 

son_lumieres_01.jpg

 

 

Quelques danses folklorique pendant le repas champêtre.

 

 

 

Repas champêtre :

 

- Kir pétillant

- Terrine de Saint-jacques et sa verdure sauce à l'oseille

- Confit de Canard ou poulet Basquaise

- Gratin dauphinois

- Camembert et sa verdure

- Bavarois au fruits rouges sur coulis de framboise

- Café

 

 

 

 

son_lumieres_02.jpg

 

 son_lumieres_03.jpg

 

 

son_lumieres_04.jpg

 

 son_lumieres_05.jpg

 

 

 Ce peintre, en début de spétacle est très impressionnant. Il peind son tableau à l'envers.

 

 

 

 

son_lumieres_06.jpg

 

 son_lumieres_07.jpg

 

 

Je n'ai pas beaucoup de photos. Le spectacle est superbe. si vous avez l'occasion de passer par Montfermeil vous pouvez toujours y aller, il y a encore une représentation demain samedi, sinon se sera pour l'an prochain.

 

 

 

 

 

350 figurants : cavalerie, danse, effets spéciaux, musique son dolby surround.

 

 

Plus de 600 costumes en provenance de l'Opéra de Varsovie.

 

 

Avec la voix de Gérard Berline (la saison 2011 lui est dédié).

 

 

 

Pour les réservation : 

Château des Cèdres 01.41.70.32.66 

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 09:56

  

coucou-noel.gif 

 

 

 

Au début du mois de décembre, c'était le marché de noêl à Montfermeil. Par manque de temps, je ne vous ai pas mis quelques photos. Il était plus petit que les autres années : peu de petites cabanes. C'était en même temps que le salon des loisirs créatifs (pas de photos sur ce salon intérieur).

 

 

 

 

marché noel 2010 1

 

 

Un petit verre de vin chaud pour ceux qui veulent. D'autres satands, où l'on pouvait trouver foie gras, champagne, huîtres, etc ....

 

 

 

marché noel 2010 3

 

 

 

Quelques petits Père Noêl.

 

  

marché noel 2010 2

 

 Un petit tour en carosse du Père Noêl.

 

 

 marché noel 2010 5

 

 

Une vitrine en plein air.

 

 

marché noel 2010 4

 

 Il y avait une mini ferme : lapin, cochons, chèvres, oies.

 

 

 

marche noel 2010

 

 Et biensûre le fauteil du Père Noêl, pour la fameuse photo.

 

 

marche_noel_2010_6.jpg

 

 

Et voilà ce qeu je me suis acheté sur le salon des loisirs créatifs.

 

 

 

 

Divers

 

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 06:55

  moulin 02

 

 

 

Vers 1735, Jean Hyacinthe Hocquart acquiert un terrain au lieudit « la justice » en bordure du vieux chemin de Saint-Denis à Meaux pour y faire édifier un nouveau moulin en 1738, dit « moulin à tour » et la maison du meunier. Avec la Révolution, les biens sont saisis et le meunier est chassé. Le moulin et ses dépendances sont vendus à Sieur Duperron, meunier à Gonesse. L’Empire restitue le moulin à la Marquise de Montfermeil. Mais il est concurrencé par le moulin à cage construit vers les Perriers. En 1840, Monsieur de Nicolaï ferme définitivement le moulin à tour. Abandonné, il est acheté par un commerçant dans les années 1900. Il devient alors « le moulin de la galette ». Sa hauteur est diminuée et il est doté d’une passerelle en fer pour les visiteurs et de nouvelles ailes, en fer elles aussi, pour le folklore. La maison du meunier attenante est rehaussée et transformée en guinguette attendant les clients qui viennent de la place des marronniers descendant du tramway. Après la guerre de 1914, le moulin est abandonné à nouveau. La maison du meunier est détruite en 1941. En 1971, la commune achète le bâtiment à l’abandon et mille mètres de terrain à l’entour. Des travaux de sauvetage commencent en 1978. En 1986, il est démolit. Il est reconstruit avec les pierres d’origine un peu plus loin (à 140 mètres) en 1986, afin d’éviter l’effondrement dû aux carrières de gypse dont l’exploitation a cessé après la seconde guerre mondiale. En 1988 il est inauguré et devient le « Moulin du Sempin ».

 

 

 

 

moulin 01

 

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 14:33

1124 : première mention de Montfermeil (Montfermélio ou Montem firmaculum : montfermé,fortifié) dans le Cartulaire général de Paris (il s’agit d’un village et d’une paroisse, siège de doyenné).

  

  

1546 : L’église (datant du XIIIème siècle) est placée sous la protection de St-Pierre et St-Paul (fête paroissiale de Montfermeil le 29 juin).

  

  

1607 : Par lettres patentes du roi Henri IV, est instituée la foire annuelle Saint-Michel.

  

  

(JPG)
Château des Cèdres

1640 : Construction du Château des Cèdres par Denis Néret, procureur de la Chambre des comptes de Paris.

  

  

1764 : Montfermeil érigé en marquisat (500 habitants) en faveur de Jean Hyacinthe Louis Emmanuel Hocquart conseiller au Parlement de Paris, premier marquis de Montfermeil, Coubron, Gagny et autres lieux.

  

  

1782 : Jean Hyacinthe Louis Hocquart, second marquis de Montfermeil, maréchal des logis du Roi, « mestre de camp de la cavalerie », assainit les friches grâce la réalisation de l’Etang des Sept Iles et d’un réseau de fossés.

  

  

1790-1791 : Joseph Binet de Varennes, premier maire de la commune.

  

  

1814-1816 : Le maire Thomas Caillot de Coqueromont règle les problèmes dus au stationnement des troupes russes et prusiennes à Montfermeil (fin de l’Empire napoléonien).

  

  

1821 : Naissance de la Compagnie d’Arc (avec son premier capitaine, Vincent Garce.

  

  

  

  

1827 : Publication par Paul de Kock de la "La Laitière de Montfermeil" (grand succès éditorial évoquant les amours contratiées de Denise, la petite laitière et Auguste, le riche bourgeois).

  

  

1833 : Création d’une école de filles (future école Sainte-Jeanne-d’Arc).

 

 

 

 

 

   (JPG)

  

  
Ecole Ste Jeanne d’Arc

  

  

  

  

  

1834-1835 : Construction et inauguration de la mairie, sur l’emplacement de la Maison des Carneaux, 47-49 rue Henri Barbusse (abritant aussi l’école des filles, l’hospice et l’hôpital), qui gardera sa fonction jusqu’en 1982.

  

  

1843-1844 : La municipalité, pour faciliter le lavage du linge, capte la source de la Fontaine Lassaut (de la Saulx) et construit un lavoir municipal (site réhabilité en 1985).

  

(JPG)

 

 Fontaine Lassault

 

 

 

1862 : Publication du roman de Victor Hugo, Les Misérables (épisode de la rencontre de Jean Valjean et de Cosette, confiée aux Thénardier, aubergistes de Montfermeil), après une visite de Victor Hugo à Montfermeil en juillet 1845.

  

  

1896 : Lotissement de Franceville (Petite France) et des Coudreaux (Bois des Coudreaux), suite à la vente du domaine par le comte Roger de Nicolay à la Société Civile Foncière (future Société des Grès de Seine-et-Oise).

  

  

1897 (6 juin) : Inauguration d’un vélodrome aux Sept-Iles, jusqu’en 1904, parachevant le site de l’étang des Sept-Iles, entouré de guinguettes (comme celle du « Coq Hardi », avenue de Maison-Rouge).

  

  

1919 : Albert Mourlan, créateur de bandes dessinées et l’un des précurseurs du dessin animé s’installe à Montfermeil, rue Paul Bert.

  

  

1919-1925 : L’historien Frantz Funck-Brentano, archiviste-paléographe, conservateur de la Bibliothèque de l’Arsenal, écrivain et historien est conseiller municipal de la commune, co-fondateur du Syndicat d’Initiative (résidant dans une demeure construire sous le premier Empire, 61 rue Delagarde).

  

  

1928 : Démolition du château (emplacement du futur collège Jean Jaurès).

  

  

1928 : Les armoiries de Montfermeil sont adoptées par le conseil municipal (blason : trois roses d’argent sur fond de gueules qui sont les armes de la famille Hocquart).

  

  

1929 : Restauration de l’Eglise Saint-Pierre Saint-Paul par Jules Formigé (le plus important propriétaire terrien de la commune), membre de l’Institut, restaurateur de la Sainte-Chapelle, de la Basilique de Saint-denis. Architecte en chef des Monuments historiques.

  

 

1935 : Création de l’hôpital intercommunal par les médecins Simon, Martial et Girod.

 

 

(JPG)
Hôpital intercommunal
(JPG)
Tramway
(JPG)
Les Ormes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1938 (14 avril) : Dernier trajet de la ligne 112 du tramway Le Raincy-Montfermeil.

 

 

1945 (22 novembre) : Visite du général de Gaulle, président du Gouvernement provisoire, à Montfermeil (dans la résidence «  Les Ormes  »).

 

 

1960 : La Société anonyme immobilière Les Bosquets (sur les bois de la Dhuys) présente un programme de 1600 logements, incitant la municipalité de l’époque à constituer un syndicat intercommunal avec Clichy-sous-Bois.

 

 

1966 : Jumelage de la ville avec Wüsterhausen (République Démocratique Allemande, ex-Allemagne de l’Est).

 

 

1966 : Destruction de l’étang des Sept-Iles.

 

 

1966-1969 : Démolition du Château des Perriers pour construire la Résidence des Perriers, l’école Paul Eluard et la rue du 8 mai 1945 (ancienne ruelle des Processions).

 

(JPG)
Le château des Perriers

1975 (9 octobre) : Fermeture de la dernière laiterie de Montfermeil.

 

(JPG)
La laiterie

1983 : Ouverture, dans le bâtiment de l’Horloge, du Musée du Travail.

 

 

1985 (14 décembre) : Réhabilitation du « Lavoir de la Fontaine Lassaut » et de la Fontaine Jean Valjean (ancienne Fontaine Buisson puis Fontaine de l’Abîme, avant la parution des Misérables).

 

 

1987 : Inauguration du gymnase Colette Besson (en présence de la championne olympique du 1500 mètres).

 

 

1988 : Inauguration du nouveau marché couvert des Coudreaux à charpente de bois en forme de bulle à l’ancienne et du Moulin du Sempin, reconstruit à l’identique (dit aussi Moulin de la Galette à la Belle Époque).

 

 

(JPG)
Le moulin avant après

1990 : Le Musée du Travail prend le nom de son fondateur Charles Peyre, président du syndicat d’initiative et de la Société historique de 1948 à 1989.

 

 

1993 : La municipalité acquiert le château des Cèdres.

 

 

1994 : Résidence des Ormes devient un Centre gériatrique (après avoir été Hospice départemental de 1953 à 1991).

 

 

1995 (15-16-17 septembre) : Son et Lumière, Spectacle historique de nuit, Montfermeil au fil du temps..., premier spectacle vivant organisé et présenté au Château des Cèdres.

 

 

1996 : Création de la Société Anonyme d’Economie Mixte pour le Grand Projet Urbain de Clichy-sous-Bois/ Montfermeil (SEM/CM).

 

 

2000 : Ouverture du gymnase Eric Tabarly

 

 

2002 : La municipalité acquiert la propriété Formigé

 

 

2005 : Démarrage des travaux du Parc Arboretum (réunion du parc des Cèdres et du parc Jean Valjean).

 

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 15:27

Le week end du 12 et 13 juin 2010, à Montfermeil, on fêtait la fête de la brioche comme tous les ans, pour l'année dernière c'était ici, pas de sommaire pour cette année. Pour les manèges ce sont les mêmes tous les ans, si vous voulez voir d'autres photos, regardez l'article de l'année dernière.

 

 

 

 

fete brioche 2010

 

 

Audray et Rémy commencent à être un peu grand pour les manèges (pour Rémy, c'est juste la taille car il n'a que 5 ans et demi et est quasi aussi grand que sa soeur).

 

 

 

 

fete brioche 2010 02

 

 

 Dans le toboggan gonflable, ils se sont éclatés.

 

 

A bientôt pour une nouvelle sortie.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 17:04

Anciennement appelée Fontaine Buisson, elle prit le nom de Fontaine de l'Abîme puis de Fontaine Jean Valjean après le succès du roman des Misérable de Victor Hugo. Elle fut laissé à l'abandon à la suite de la construction de la résidence des Perriers vers 1968. Ce site fût complètement réhabilité en 1985. Le bas relief des la fontaine est sculpté par Atoine Gilbert. En 2006, elle est réaménagée dans le cadre de la réalisation du parc arborétum.



fontaine 01



Pour la visite du parc arborétum, c'est par ici et par là, pour le guide de visite du parc c'est icipar ici pour l'histoire des cygnes de l'arborétum et là,



Sources : Le vieux Montfermeil et sa région, n°169.

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2009 6 05 /12 /décembre /2009 07:05

gif père noël


Le marché de Noêl
Invité d"honneur le Père Noêl
avec la participation des commerçants et des artisans de Montfermeil



Salon des Arts Créatifs Artisanat
Invitée d'honneur Sophie Frankfurf



5 et 6 décembre 2009
Gymnase Colette Besson
de 10 H à 19 H






Vou pourrez retrouvez différentes attractions sur l'ensemble des 2 journée :

- Déambulation des échasses des 7 lieues,
- Attractions gratuites pour enfants (maquillage, manège, ...),
- Père Noêl,
- Sculture sur glace,
- Déambulation de la parade noêl,
- Atelier création "lettre au Père Noêl" / "carte de noêl" / "bijoux"


gif noël : père Noël


Je ne pourrai pas cette année y aller avec les enfants, nous partons à Forbach voir ma soeur. Nous irons au marché de Noêl et voir le Père Noêl (qui est une surprise pour les enfants). Promis dès mon retour, je vous montrerais quelques photos.


Mais pour l'heure, vous pouvez faire un petit tour du marché de Noêl de Montfermeil, pour 2007 c'est par ici, pour 2008 c'est par ici, pour le salon des arts créatifs 2008 c'est par ici.


gif noel

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 17:33


Ecole Elémentaire Jules Ferry.


Il y a 100 ans, en octobre 1909, c'était la première rentré scolaire des écoles du Centre et de Franceville. Vous pourrez revivre cette époque qui reste dans la mémoire collective de chacun en venant visiter l'exposition présentée au musée Charles Peyre du samedi 14 novembre au samedi 28 novembre.


Beaucoup de documents originaux provenant des archives municipales ou conservées précieusement par d'anciens Montfermeilloisseront présentés et visibles pour le première fois.


Savent-ils, nos jeunes écolières et écoliers de 2009, combien il avait fallu d'efforts, de volonté, pour pouvoir édifié ces deux groupes scolaire ? Vous découvrirez peut-être égaelement sur une des photos expossées le visage d'un grand-père, d'une grand-mère, quans ils étaient écoliers, ou même d'une génération antérieure ! Cette exposition réunira les affiches réalisées à cette occasion par les écoles du Centre, Jules Ferry et Henry Wallon ainsi que Jules Ferry maternelle.


Nous vous attendons nombreuses et nombreux. Vous ne serez sûrement pas déçus et vous pourrez revivre un moment le temps où l'école de Jules Ferryn qui aujourd'hui encore est une référence, avait pris tout son essor.





Ecole Elémantaire Henry Wallon.



Exposition du 14 au 28 novembre

Ouverture les mercredi, vendredi, samedi, dimanche de 14 h 30 à 17 h 30 et sur rendez-vous pour les groupes.
Entrée libre.

Musée du Travail Charles Peyre
1 rue de l'Eglise
Tel : 01.45.09.28.56

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 18:01




Hier
:



De nombreux vestiges de l'époque Néolithique dont un foyer préhistoirede chasseurs "tardenoisiens" datant de 3000 avant Jésus-Christ attestant de la présence de l'homme, sur notre ville, depuis la péhistoire.

Des tribus gauloises, les colons romains puis mérovingiens adoptent par la suite le plateau et en font un site stratégiqued'observation de la vallée de la marne.

La cité de Montfermeil, qui n'est alors qu'une clairière, de la fprêt de Bondy, apparaît pour la première fois dans le courant du XIIè siècle, sous la forme latine de Montefirmo (mont fermé) en 1122, puis de Montermolio en 1124.

Au Moyen Age, Montfermeil est divisé en plusieurs fiefs et possède une léproserie, ses moulins à eaux et ses clairières.

L'acitivité est essentiellement agricole et surtout viticole.

la première église date du XIIIè siècle, probablement construite sur l'emplacament d'un ancien sanctuaire mérovagien. La guerre de 100 ans fait des ravages dans la régions.

Mise sous la protection de Seigneurs successifs, Montfermiel se développe peu à peu. Les vignes recouvrent les coteaux mais les bois et les friches prédominentencore.

C'est le Seigneur Zntoine Pélissier qui commence la construction du château, que terminera Michel de Chamillard, Ministre de Louis XIV. Le château est vendu en 1701 aux frères Bégon.

En 1735, la Seigneurie est vendue à Jean Hyacinthe Hocquart, dont le fils Jean Hyacinthe Emmanuel Hocquart deviendra le premier marquis de Montfermeil, qui compte alors 500 habitants. Il participera activimement au développement de la ville avec la construction d'un nouveau moulin à vent, l'aménagement de routes et de salles de classes. A sa mort, en 1778, son fils Jean Hyacinthe Louis poursuivra les travaux d'aménagement avec de nouvelles rues mais aussi l'assèchement des friches et la réalisation des 7 îles.

lorsque la Révolution survient; Montfermeil compte 720 habitant. Le château est saisi comme bien national puis acheté par le Général de division Luis-Henri Loison avant d'être restitué à la Marquise de Montfermeil.

L'église est, quant à elle, vendue en 1799, puis est rendue aux habitants en 1802 (en partie démolie).

Montfermeil souffrira, en 1814 et 1815, des invasiosn russes et prussiennes qui marqueront leur passage par des pillages et des réquisitions abusives.

A partir du milieu du XIXè siècle la ville retrouve son calme. Quelques belles priopriétés se construisent autour de l'église  reconstruite en 1820. La guerre de 1870 - 1871 trouble à nouveau cette quiètude.

Une très grande majorité de la population quitte Montfermeil pour trouver refuege à Paris. 1896 marque un tournant décisif de l'histoire de Montfermeil. Le Comte Roger de Nicolay vend son domaine à une socièté immobilièrequi crée les lotissements de Franceville et des Coudreaux. Abandoné, en ruine, le château sera démoli en 1928.

Montfermeil sera durement touchée par la Guerre de 14-18. Avec 90 morts, ses pertes sont au-dessus de la moyenne nationale. Entre les deux guerre, Montfermeil se transforme et sa population s'accroît sensiblement pass.ant de 2000  habitants en 1919 à plus de 6000 en 1939. Lors de la seconde guerre mondiale, les Allemands occupent de nouveau la ville qui sera libérée le 27 août 1944 par les troupes américaines.

Dans les années 50-60, une politique de grande construction urbaine donnera naissance à la résidence des Bosquets que les premiers habitants occupent en 1965.



Aujourd'hui :


Aujourd'hui encore Montfermeil reste attaché à son héritage historique que la ville ne cesse de valoriser. C'est en effet à Montfermeil que Paul de Kock rencontra sa laitière, que Victor Hugo entrvit la frêle silhouette de Cosette, que Corot planta quelquefois son chevalet, que Balzac vint flâner,  que Jean-Batiste Clément chanta le Temps des cerises et que Frantz Funck-Brnetanoécrivit une partie de son oeuvre.

Montfermeil offre, à 15 kilomètres de Paris, un cadre verdoyant, avec 13 hectares de parc en pleine ville, et plus de 20 hectare de forêt de Bondy, sans oublier de nombreuses infrastructures (hôpital, crèches, espace jeunesse, centre équestre, ...).

La politique de préservation du patrimoine historique de la ville permet d'apprécier de nombreux édifices revelorisés : l'église datant des XIIè- XIIIè siècles, la Maison de l'horloge, le domaine de Formigé, le château des Cèdres, les fontaines de Jean Valjean et Lassaut ...

Consciente de la nécessité de rénover la résidence des Bosquets et de redynamiser le centre-ville, la municipalité s'est engagée dans deux grands chantiers que sont le Projet de rénovation urbaine (PRU) et la ZAC Coeur de ville. Le 17 décembre 2004, la ville signe une convention avec l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) qui fixe les modalités financières et le partenariat autour du Projet de rénovation urbaine de Clichy-sous-Bois/Montfermeil. La concession d'amènagement est signée le 29 juillet  2005 avec l'Agence foncière et technique de la région parisienne (AFTRP). Ce PRU, à ce jour le plus important de France, pour Montfermeil, 659 logements démolis, 848 logements construits et 325 réhabilitations.



Demain :

L'achèvement de la rénovation de la résidence des Bosquets est prévu pour 2018. D'ici là, de nouvelles rues permettront de raccrocher ce quartier au reste de la ville, les services publics seront rénovés et les tours auront laissé place à des constructions de 4 étages acceuillant des commerces en rez-de-chaussés. La mixité du quartier est également à l'ordre du jour puisqu'en plus des résidents actuels, des personnes extérieures à la ville seront venues s'installer dans ces nouveaux immeubles.

Sur plus de 6,2 hectares d'anciennes friches, la ZAC Coeur de ville prévoit la réalisation de 800 logements majoritairement destinés à la vente. Une nouvelle place piétonne centrale deviendra le coeurvivant du centre-ville. Un grand mail paysager donnera une place de premier chois au cheminement doux. Enfin, de nouveaux équipements publics seront réalisés tandis qu'un nouveau marché et de nouvelles boutiques viendront renforcer le commerce de proximité.

Enfin, le Président de la République, Nocolas Sarkozy, et le Ministre de l'Ecologie; Jean-Louis Borloo, l'ont officiellement annoncé en 2008 : dès 2015, le tramway T4 reliant Bondy (RER E) à Aulnay-sous-Bois (RER B) sera prolongé jusqu'à Montfermeil facilitant ainsi l'accès à Paris mais également aux autres pôles d'emplois que sont Marne-la-Vallée et la zone aéroportuaire de Roissy-Charle-de-Gaulle.




Source : Montfermeil, le Vieux Pays, 1994.

Partager cet article
Repost0