Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de chezmel
  • : regroupe toutes mes passions musical, télévisuelle, humoristique, filmographique, mais également le point de croix et la carterie, les recettes et mon métier d'assistante maternelle
  • Contact

Profil

  • chezmel
  • je brode depuis 2002 et confectionne des carte depuis mai 2007
 
 je suis assistante maternelle
  • je brode depuis 2002 et confectionne des carte depuis mai 2007 je suis assistante maternelle

Texma chaîne youtube

Recherche

Compteur

<!-- vbr.fr Compteur gratuit //--><table border='0' cellpadding='0' cellspacing='0' style='position:relative; font-size:4px; display:inline;'><tr><td colspan='2'><a href='http://www.vbr.fr' id='cptx' target='_blank' title='compteur web'><img src='http://www.vbr.fr/images/chargement.gif' title='compteur' width='80' height='20' border='0'></a></td></tr><tr><td><script SRC='http://www.vbr.fr/jsClient_2.asp?xid=D9BD02EF-A73C-4230-8024-27E460629372&cpt=cpt12&u=20&zwidth=5&nbdepart=0&s=1'></script></td><td><font color='#B9B9B9'><u>Partenaires : </u></font><a href='http://www.lyad.com' title='rencontre' target='_blank'><font color='#B9B9B9'>rencontre</font></a> - <a href='http://www.immobilier.fr' title='immobilier' target='_blank'><font color='#B9B9B9'>immobilier</font></a></td></tr></table>

Depuis le 3 janvier 2008
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 13:40

Lorenzo est né à Lyon en 1904, sur la route de Lumezzane à Paris. Son père Pietro et sa mère Marguerite, née Chavanne, y séjourneront quelques temps avant de monter sur Pariset y faire carrière, sur la proposition d'un éditeurqui l'avait remarqué. C'est son grand-oncle, Marius l'Hermite, artiste-peintre et décorateur, qui va lui donner le virus du dessin et de la peinture. A lyon Lorenzo va prendre ses premiers cours de dessin avec le professeur A. Philpsen, mais c'est dans la capitale qu'il va poursuivre ses études. A seize ans il rentre à l'Académie Julian école privée de peinture et sculture où il va apprendre les Arts Décoratifs, puis à dix-neuf ans il rentre à l'Ecole Nationale Supérieures des Beaux Arts (ENSBA) où il est admis en première place ; il fut l'élève de Fernand Corman et Jean-Paul puis Paul-Albert père et fils.

 

Son père Pietro, qui devint le célèbre Pierre Codini, fut déçu qu'il ne suivent pas la même voie que lui, et lui aurait dit, à son grand dam : "Fais de la musique avec tes pinceaux". Dès l'âge de vingt ans Lorenzo sera présenté par ses professeurs au Concours de Rome et expose pour la premère fois au Salon des Artistes Français ; il y exposera de façon régulière jusqu'en 1940.

 

A la suite de cette première exposition sa jeune carrière d'artiste peintre sera marquée par un éloquant palmarès des plus grandes récompenses. Signalons de 1923 à 1934, qu'il sera boursier de la ville de Lyon, en 1924 il recevra en outre le premier prix Guillet à l'ENSBA ; en 1925, prix Datainville dans le thème "composition paysage" ; il obtint le prix Théodore rally en 1926, qui distingue les jeunes artistes de moins de trente ans sur les critères de "la disposition et du dessin" du tableau ; 1927, 2ème médaille d'or de nu (peinture figurative) à l'ENSBA ; en 1928 bourse de voyage de l'Etat au Salon des Artistes Français de Paris ; la même année, il est classé pour la médaille d'or par 22 voix ; en 1933, prix de l'institut de France ; 1940, prix de portrait au Salon des Artistes Français de Paris.

 

Sa production naturaliste se caractérise alors par l'émouvante représentation des scènes de la vie quotidienne dans des dimensions parfois monumentales, traduites avec unesensibilité et une délicatessemerveilleuses.

 

Les acteurs sont souvent des paysans et travailleursau visage peu lisible. Par ces deux aspects, par l'harmonie de tous, les paysages, les natures mortes .... ce seront autant de critères qui le situeront dans la lignée de Jean-François Milletaui, en son temps, élevait en rang de peinture d'histoire les scènes de tous les jours, rurales et humbleset par le format de ses compositions.

 

Cependant, déçu de n'avoir pas été reconnu au Concours de Rome par la mort trop précoce de son professeur et soutien Paul-Albert Laurens en 1934, qui ne put voter pour lui, Lorenzo Codini se détourne peu à peu de la peinture, laissant une oeuvre forte et rare. C'est à cette date, qu'il quitterales Beaux-Arts, l'âge de trente ans étant atteint ; il en sortira à la première place . Puis en 1936, la crise ... il doit trouver un métier qui lui permette de vivre : il sera peintre en lettres, décorateur et finira peintre en bâtiment.

 

 

Jean-Claude Gaillard

Partager cet article

Repost0

commentaires

Vinvella 07/04/2012 19:00

Triste fin pour un célèbre peintre.
Bonnes Pâques
Bises